30 Aug
30Aug

Le guide pour assurer son chien 

Souscrire à une assurance représente un investissement précieux pour protéger votre fidèle compagnon. Pourtant, en France, moins de 10 % des chiens sont assurés. En effet, certains propriétaires se demandent si cela en vaut vraiment la peine, surtout s’ils estiment que leur animal est en bonne santé. Alors, quel est l’intérêt d’une assurance pour chiens ? Que prend-elle en charge ? Comment choisir l’assurance idéale pour votre loulou ? Dans cet article, on répond à toutes ces questions et plus encore. Découvrez sans plus tarder le guide pour assurer son chien !

Pourquoi assurer son chien ? 

Nos animaux de compagnie font partie intégrante de notre vie et de notre famille. Pour la plupart des gens, souscrire à une assurance habitation, voiture ou à une complémentaire santé semble relever du bon sens. Alors, assurer son chien, pourquoi pas ? En tant que maîtres, nous faisons notre possible pour garantir le bien-être de nos compagnons. En revanche, comme n’importe quel membre de la famille, ils ne sont pas à l’abri du danger. Ils peuvent être exposés à des risques tels que des maladies, des accidents ou causer des dommages à des personnes ou à d’autres animaux. Malheureusement, ces imprévus peuvent coûter cher et les économies ne suivent pas toujours. C'est là que l'assurance entre en jeu ! Assurer son chien est un investissement pour votre tranquillité d’esprit autant que pour le bien-être de votre loulou. Ça, ça n’a pas de prix !

Comment ça fonctionne ? 

Comme une assurance classique ! Elle fonctionne généralement sous forme de contrat : vous payez une prime mensuelle ou annuelle à une compagnie d'assurance en échange de la couverture spécifiée dans votre contrat.

Quels sont les éléments couverts par une assurance pour chien ? 

Bien sûr, cette couverture varie d'une compagnie à l'autre. Il est donc primordial de connaître les différents éléments couverts par la police d'assurance qui vous intéresse. Cela vous évitera les mauvaises surprises. Généralement, les compagnies proposent de couvrir les :

  • Frais vétérinaires et les soins médicaux : cela inclut les consultations chez le vétérinaire, les médicaments, les traitements, les chirurgies et les hospitalisations
  • Soins préventifs : les examens de routine, les vaccins et les traitements préventifs tels que les traitements antiparasitaires. C’est le cas de l’assurance Dalma qui propose un « forfait bien-être », soit un montant dédié à plusieurs types de soins comme la stérilisation, la désensibilisation, les compléments alimentaires, les vaccins, les vermifuges, les bilans annuels, etc. Sans aucun délai de carence
  • Dommages causés par le chien/responsabilité civile : cette couverture est essentielle pour vous protéger financièrement en cas de dommages matériels ou corporels causés par votre chien à autrui. Par exemple, si votre chien endommage la propriété de quelqu'un ou blesse une personne ou un autre animal, l'assurance peut couvrir les frais juridiques, les indemnités ou les frais vétérinaires 
  • Frais d'urgence : en cas d'accident, de fractures, de traumatismes, ou de soins spécifiques nécessaires suite à un incident 
  • Services complémentaires : il peut s'agir de conseils vétérinaires en ligne, d'assistance téléphonique pour les urgences médicales, de programmes de prévention des maladies, ou même de la recherche en cas de perte ou de vol de votre chien.

Évidemment, à vous de faire votre choix quant à la couverture la plus appropriée pour votre loulou ! Lisez attentivement les clauses de votre contrat pour comprendre clairement les éléments couverts. Ainsi, vous prendrez la meilleure décision pour protéger la santé et la responsabilité de votre compagnon canin.

Quelles sont les exclusions et les limites d’une assurance ?

Bien qu’assurer son chien offre une protection considérable, il existe certaines situations et conditions qui peuvent ne pas être prises en charge. De ce fait, il est nécessaire de prendre en compte les exclusions et les limites de couverture auxquelles vous pourriez faire face. Voici quelques exemples courants :

  • Les conditions préexistantes : la plupart des assurances n'incluent pas les maladies ou les blessures qui existaient avant la souscription au contrat 
  • Les maladies évitables par la vaccination : c’est le cas de la parvovirose, de la maladie de Carré, de la leptospirose ou encore de la rage. Si votre toutou tombe malade, car ses vaccins ne sont pas à jour, votre assurance ne couvrira généralement pas les frais de traitement
  • Certaines races de chiens : elles peuvent être considérées comme à risque ou dangereuses par les compagnies d'assurance. Ces races peuvent être exclues de la couverture ou être soumises à des primes plus élevées en raison de préoccupations liées à leur comportement ou à leur « potentiel de morsure ». Vérifiez attentivement si votre boule de poils est soumise à de telles restrictions avant de souscrire à une assurance
  • Diverses activités : la pratique de certaines activités avec votre chien peut être exclue de la couverture. Par exemple, si vous participez à des sports canins, des compétitions ou des activités à haut risque, votre assurance pourrait ne pas couvrir les blessures ou les dommages liés à celles-ci 
  • Les piqûres d’arthropodes : cela inclut les soins liés aux piqûres de guêpes, d’abeilles, d’araignées, de scorpions, etc. 
  • Les anomalies, infirmités, malformation et maladies congénitales ou héréditaires : certaines compagnies refusent de les prendre en charge. Cela concerne, par exemple, les dysplasies de la hanche ou du coude, les anomalies de la dentition, l’ectopie testiculaire, la luxation des rotules, les hernies ombilicales, les atteintes congénitales ou héréditaires de l’œil, etc. 

Surtout, n’attendez pas qu’un problème fasse son apparition pour demander des renseignements ! Avant même de souscrire à une assurance, si vous avez des questions, contactez directement le service client pour obtenir des éclaircissements. En outre, connaître les limites de votre police d’assurance vous permettra d’être mieux préparé pour gérer les situations non indemnisées.

Comment se faire rembourser ? 

Chaque compagnie possède des procédures spécifiques pour les réclamations. Suivez les instructions fournies par votre assurance pour un traitement rapide et efficace de votre demande. Voici les étapes générales à suivre pour effectuer un remboursement :

  • Contactez votre compagnie d'assurance : dès que vous constatez un incident ou une situation nécessitant une réclamation, contactez immédiatement votre compagnie d'assurance. Ils vous fourniront les instructions spécifiques pour soumettre votre demande et vous informeront des documents nécessaires.
  • Remplissez le formulaire de réclamation : votre compagnie d'assurance vous fournira un formulaire de réclamation. Remplissez-le soigneusement et fournissez toutes les informations demandées de manière précise et détaillée
  • Préparer et joignez les documents justificatifs : rassemblez tous les documents pertinents pour votre demande, tels que les factures et les reçus de soins médicaux, les rapports d'accident, la feuille de soins bien renseignée, etc. Assurez-vous qu'ils sont clairs, lisibles et complets et conservez une copie des documents envoyés
  • Soumettez votre réclamation : envoyez le formulaire et tous les justificatifs nécessaires à votre compagnie d'assurance. Utilisez le mode d'envoi recommandé ou suivi pour vous assurer que votre réclamation est reçue en toute sécurité.
  • Suivez l'avancement de votre demande : une fois votre réclamation soumise, suivez régulièrement son statut en contactant votre compagnie d'assurance, en ligne ou via votre application. Ils devraient être en mesure de vous fournir des mises à jour sur l'avancement du processus et répondre à toutes vos questions.

Comment choisir l’assurance idéale pour votre chien ?

Finalement, comment choisir l’assurance idéale ? Comme expliqué au préalable, plusieurs facteurs importants sont à prendre en compte. Voici un récapitulatif du chemin à suivre pour faciliter le processus de sélection :

  • Évaluez les besoins de votre animal: considérez son âge, sa race, sa taille, son sexe, ses antécédents médicaux et son état de santé général. Certains chiens sont davantage sujets à des maladies ou des conditions médicales. Cela peut influencer le type de couverture dont vous aurez besoin.
  • Recherchez des compagnies réputées et bien établies : parmi elles, on peut retrouver SantéVet, Agria, ou encore Selfassurance. Consultez les blogs, les avis des clients, les classements et les recommandations pour vous faire une idée de la fiabilité et de la qualité de service d’une compagnie
  • Comparez les différentes offres : prenez en compte les éléments couverts, les franchises, les limites de couverture, les exclusions, les délais de carence et de remboursement, les services complémentaires et les avantages inclus. Aidez-vous d’un comparateur d’assurance pour vous faciliter la tâche
  • Assurez-vous de l’efficacité du service client : vérifiez si l'assurance offre une assistance téléphonique ou en ligne pour vous guider dans vos démarches et répondre à vos questions. Un service client réactif et compétent est indispensable en cas de besoin
  • Considérez le coût de l'assurance : les prix varient énormément. Cela va de quelques euros à plusieurs dizaines d’euros selon la compagnie et la police d’assurance choisie. Comparez les primes mensuelles ou annuelles proposées. Toutefois, méfiez-vous des offres trop alléchantes. Gardez à l'esprit que le prix ne doit pas être le seul facteur décisif. Le coût et la qualité de la couverture offerte doivent être équilibrés
  • Faites des devis : la majorité des compagnies propose d’effectuer un devis gratuitement. Profitez-en ! Cela vous donnera une idée de ce à quoi vous attendre. De plus, si plusieurs compagnies vous intéressent, un devis vous permettra également de les départager

Conclusion

Pour conclure, assurer son chien est un investissement précieux pour son bien-être à long terme ainsi que pour vous prémunir des imprévus financiers liés à sa santé ou aux dommages qu’il pourrait causer. Afin de prendre la meilleure décision, considérez les besoins spécifiques de votre loulou, faites des recherches approfondies, comparez les options disponibles, effectuez des devis et lisez attentivement les conditions générales de chaque police d'assurance. Cela vous permettra de choisir un contrat adapté et une compagnie efficace en cas de besoin. Toutefois, gardez à l’esprit qu’une assurance n’est pas un bouclier infaillible. Mais pas d’inquiétude, on a tout prévu. Découvrez vite nos 6 conseils pour garantir une santé de fer à votre chien ! 

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.